Le Groupe de Recherche sur la Dispersion des Homininés (GRDH/HDRG) est constitué de chercheurs de l’Université de Montréal, de McGill University, de l'Université du Québec à Montréal et du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (France). L’équipe, établie depuis 2005 et financée par le Fonds de Recherche Québécois sur la Société et la Culture (FRQSC), propose d’étudier les bases évolutives de la dispersion des hominidés. Un des objectifs vise à explorer l’utilisation de la modélisation écologique afin de tester les hypothèses relatives aux dispersions des hominidés ainsi que la modélisation des mécanismes évolutifs qui les sous-tendent. Nous utilisons divers outils de modélisation pour étudier les mouvements de populations préhistoriques tels les modélisations spatiales, les modèles basés sur l’agent et les modèles intégratifs.

logo_uqam.png